Mon vieux Nivelles

Site patrimonial et culturel pour tous les passionnés du " Vieux Nivelles "

Les nouveautés

Nouvelle publication de presse ancienne : L'Trinchet

 

La publication de L'Aclot se poursuit...

 

Scans réalisés par Jean-Jacques Chapelle

 

 

Liste non exhaustive d'anciens commerces nivellois (mise à jour le 11 février 2018)

Les anciens métiers (1.760 métiers anciens définis)

 

 

Scans réalisés par M. Jean-Jacques Chapelle

 

 

Les anciennes sociétés nivelloises

(Cercles dramatiques, jeux, sociétés d'agrément etc.)

Mise à jour en avril 2018

 

La liste – non exhaustive – des anciennes sociétés de Nivelles + articles + documents photographiques

 

 

Préambule

La photographie est une invention révolutionnaire ! Elle a permis d'immortaliser des moments arrêtés du passé et de les revoir tels qu'ils étaient des années plus tard. Très tôt, dès ma " tendre " adolescence (dans les années 1970), je me suis intéressé à ma ville de Nivelles en recherchant de-ci de-là des photos et des documents originaux datant si possible d'avant-guerre. J'en ai trouvé, j'en ai reçu. Au fil des ans, ma collection s'est étoffée.

 

J'ai pris la décision de scanner et de publier sur ce site une bonne partie de ces photos originales, rares ou inédites pour la plupart. Elles constituent un patrimoine historique important pour la ville de Nivelles et ses habitants, qu'il serait dommage de maintenir dans un domaine confidentiel.

 

Toutefois, quelques photos issues de collections familiales, d'un intérêt évident, m'ont été aimablement prêtées par des personnes désirant partager ce patrimoine avec la population nivelloise ou s'intéressant au "Vieux Nivelles". Toute personne qui posséderait des documents intéressants d'avant-guerre et qui désirerait en faire participer les générations futures en les publiant sur ce site peuvent me contacter. Leur nom serait bien sûr cité en regard des documents. Le but de ce site n'est pas de publier un maximum de photos. Il est possible que vous retrouviez une photo, un document, une affiche etc. sur ce site, que vous possèderiez. Bien que rares, ce ne sont pas des documents uniques. Ils ont été reproduits à plusieurs exemplaires à l'époque. 

 

Il faut rendre hommage à tous ces photographes grâce à qui nous pouvons visualiser aujourd'hui le " VIEUX NIVELLES " et nous rendre compte de l'évolution de la ville. Le moment clé fut le bombardement du centre-ville en mai 1940. La disposition des rues et la collégiale ont évolué avec la reconstruction. 

 

La plupart des photos qui seront publiées sur ce site ont été prises par des photographes amateurs ou professionnels qui n'ont malheureusement pas laissé leur nom à la postérité en ne les signant pas. Les photos des principaux photographes connus d'avant-guerre sont publiées sur le site Octave Sanspoux (photographe nivellois). Dans une rubrique intitulée La photographie à Nivelles du 19e s. à 1945, on découvrira un panel de photos et de documents concernant les photographes nivellois : FEUILLEN LICOT - AUGUSTE DESPRET - PAUL COLLET - EMMANUEL DESPRET - HECTOR BASSE - EDMOND DECROLIER - PAUL FROMENT ainsi que les photos et la vie d'OCTAVE SANSPOUX

 

Les photos prises au XIXe et au début du XXe siècle se faisaient sur des plaques verres dont

l'émulsion photographique noir et blanc (orthochromatique) n'était sensible qu'au blanc évi-

demment, surtout au bleu, très peu au vert, encore moins au jaune et pas du tout au rouge.

C'est pour cette raison que le drapeau belge apparaît complètement noir sur les photos. Sur

le drapeau de la ville et le drapeau français, on distingue très bien le blanc et le bleu qui est

gris clair, le rouge étant noir. Votre visage un peu bruni par le soleil vous aurait vite fait res-

sembler à celui d'un Indien. Sont apparues ensuite les émulsions en noir et blanc (plaques et

films panchromatiques) sensibles à toutes les couleurs et rendant normalement toutes les

nuances de gris comme le verrait l'œil en noir et blanc. Les films couleur négatifs et dias

sont apparus timidement vers les années 40 pour dominer le marché pendant plus d'un demi-

siècle dans tous les domaines : cinéma, photos d'amateurs, professionnelles, scientifiques...

conjointement avec de nouvelles émulsions en noir et blanc de plus en plus rapides. Tout fut

balayé par le numérique pour le grand bonheur des photographes tant professionnels

qu’amateurs (chapitre explicatif rédigé par Jean-Jacques Chapelle).

 

Aucune carte postale ancienne de Nivelles ne sera publiée sur ce site pour un souci d'originalité, même si celles-ci s'avèrent d'un intérêt patrimonial important. On peut les trouver aisément sur d'autres sites ou groupes sociaux spécialisés. 

 

BONNE BALADE À TRAVERS LE " VIEUX NIVELLES ! "

 

 

Philippe Sanspoux

Juin 2014