Associations

Le patronage Saint-Louis de Gonzague

Peu avant la guerre de 1870, l'abbé Bets, curé de la paroisse Saints-Jean et Nicolas, entrait en possession de l'atelier de menuiserie de M. Carlier, rue du Wichet. Ce local fut converti en salle de réunions pour les apprentis de Nivelles. L'avocat Pirard, de Nivelles qui, par la suite, prit la soutane, en était un des instigateurs. Dans sa maison de la rue de Charleroi, l'Hôtel du Bailli, il avait réservé une pièce dans laquelle il réunissait les jeunes gens de la bourgeoisie. A la direction du patronage se sont succédé l'abbé Pigeolet, l'abbé Rayée, l'abbé Debienne, l'abbé Collin, l'abbé Foulon.Plusieurs vicaires de l'église Saints-Jean et Nicolas furent, à des époques diverses, les animateurs du Patro, entre autres, MM. Smars, Marcelis, Walravens, De Wachter, Delvaux, Van Rabroux, Dehoy etc.

 

Ces photos proviennent d'un album offert au directeur du Patronage, l'abbé Joseph Delvaux, le 19 mars 1939, par les anciens en témoignage de reconnaissance.

Les photos ont été prises dès 1893 par l'abbé Berthels, ancien directeur, MM Louis Castagne et Léon Carlier, surveillants.

 

Le comité se composait comme suit :

 

Président : Joseph Leherte

Vices-présidents : Léon Carler et Philippe Bucquoi

Trésorier : Marcel Duvivier

Secrétaire : Edmond Wilmet

Membres : Désiré Cranenbroeck-Louis Ernalsteen-Gérard Harcq